Valère Staraselski

Presse

Le Parlement des cigognes - Roman - 2017

Cracovie, au cœur de l’Europe : durant la visite d’une galerie de peintures, de jeunes français rencontrent un vieillard insolite portant nœud papillon en laine et canne à pommeau. Il se tient immobile devant un tableau représentant des cigognes. Qui est cet homme si irradiant d’énergie ?

Au travers d’un récit bouleversant, le vieil homme témoigne de son expérience dans un pays jadis asservi par les nazis. Il livre cette part de vérité sans laquelle il n’est pas de liberté possible. Cette vérité irréparable qu l’on porte en soi pour toujours.

Entretien avec Valère Staraselski Vincent Ferrier - 2016

Composer un portrait résulte toujours d’un choix. Celui que Vincent Ferrier dresse de l’écrivain Valère Staraselski à travers ses questions est peu commun. Il est vrai que par ses origines, son parcours, ses engagements, sa qualité de non-héritier, cet auteur présente un profil atypique. Staraselski vit et écrit au milieu de tous et son œuvre chemine tout à côté des sentiers battus. Pour ce romancier, nouvelliste, la littérature consiste à célébrer la vie, en d’autres termes à honorer l’ouverture d’esprit et la recherche du vrai, à provoquer un autre regard.

Vincent Ferrier nous dépeint une œuvre originale et si bien ancrée dans le réel, qu’il n’est pas étonnant qu’elle se soit si souvent révélée prémonitoire ! Peu à peu, l’œuvre de Staraselski s’affirme auprès d’un public discret mais grandissant. C’est que chacun de ses écrits provoque à la fois conscience et désir de vie.

Sur les toits d’Innsbruck - Roman - 2015

Qui ne connaît pas les Alpes ne connaît pas la beauté du monde. Pour Katerine Wolf, randonneuse passionnée, il y a un paradis sur terre. Celui-ci se trouve dans les Alpes d’Autriche, là où hommes et animaux vivent ensemble depuis longtemps en harmonie avec la nature. Dans le Tyrol exactement. Parmi les monts qui surplombent les villes d’Innsbruck, de Hall et des villages alentour...

La rencontre de cette jeune femme née en Allemagne de l’Est l’année de la chute du mur de Berlin, avec un autre randonneur, Louis Chastanier, Français, expert en bois, lui réserve quelques surprises, dont l’anticonformisme de ce dernier ou la découverte d’un chevreuil blessé ne sont pas les moindres.

Quand un marcheur croise un autre marcheur, qu’est-ce qu’ils se racontent ? Des histoires... d’aujourd’hui ! Avenir de la planète, des êtres qui y vivent comme de la végétation. Époustouflants paysages du Tyrol qu’agrémente le son magique des clarines du bétail dans les alpages... La montagne, nature inexpugnable, resterait-elle un des seuls refuges possibles dans un monde de plus en plus brutal et promis à des catastrophes économiques, sociales, écologiques ?

En célébrant la nature, ce roman la fait aimer davantage. Sur les toits d’Innsbruck réussit ce tour de force de réconcilier tradition et modernité.

La Fête de l’Humanité, Comme un air de liberté Essai - 2015

Que la fête commence ! Voilà quatre-vingt-cinq ans, hormis la période 1939-1944, que chaque année se monte une ville éphémère près de Paris. Son objectif ? Défendre un journal d’opinion et apporter quelques jours durant à qui le veut – et ils sont nombreux – un peu d’Humanité ! Tout débute un dimanche de septembre à Bezons où 150 comités de défense du journal l’Humanité sont réunis par son directeur, Marcel Cachin, en réponse à une tentative du pouvoir politique d’alors de liquider le quotidien en lui coupant les vivres. Depuis, « la cité féerique surgie dans la clairière » fait partie intégrante du patrimoine national...

L’Adieu aux rois Paris janvier 1794 - Roman - 2013

L’Adieu aux rois Paris, janvier 1794 est le roman de la naissance de la République Française. En un récit qui fait roman, Valère Staraselski réussit à dresser le tableau de la France de 1793, de ce moment charnière qui voit la république supplanter la monarchie. Se départant des légendes encore véhiculées aujourd’hui et des fantasmes, d’un certain révisionnisme aussi, il nous restitue au jour le jour la destruction des tombeaux royaux, qui est surtout un démontage, ainsi que l’extraction des corps des rois, reines et grands personnages ensevelis dans la nécropole de Saint-Denis. Son récit, solidement appuyé sur des documents d’archives, est véridique.

Face aux nouveaux maîtres - Essai - 2012

Avec cet ouvrage, l’auteur entre une nouvelle fois dans le champ de bataille contre les fauteurs contemporains d’aliénation humaine. Le marché, et surtout son arsenal idéologique : voilà l’ennemi. Voici une sélection d’articles, de communications, d’entretiens, d’allocutions parus dans L’Humanité, Libération, Témoignage chrétien, sur les sites Vendémiaire, Communisme 21, Altaïr, Transitions, La faute à Diderot et de la Fondation Gabriel Péri de 2003 à 2012.

2011 - Le Maître du Jardin, dans les pas de Jean de La Fontaine - Roman - 2011

Homme à l’esprit libre, auteur non conformiste, écrivain inclassable considéré comme mineur de son vivant, rejeté par le Roi-Soleil, Jean de La Fontaine appartient aujourd’hui au patrimoine mondial des lettres. Cependant, sa gloire posthume a, semble-t-il, multiplié les légendes qui occultent trop souvent sa personnalité et la véritable portée de son œuvre.
Jean de La Fontaine devient, sous la plume de Valère Staraselski, un fabuleux personnage romanesque.

La fête de l’Humanité, 80 ans de solidarité - Essai - 2010

« C’est dimanche, jour de repos avec personne sur le dos. » Nous sommes le dimanche 7septembre 1930, et la première Fête de l’Humanité sort de terre. Déjà, le « quotidien des prolétaires français », selon l’expression de son directeur Marcel Cachin, a besoin d’être soutenu financièrement.

1909-2009 Un Siècle de Vie Ouvrière
- avec Denis Cohen - Essai -2009

La Vie Ouvrière fête ses cent ans. Ce n’est pas seulement un événement dans le monde de la presse. En effet, très peu de journaux peuvent se dire centenaires. C’est un véritable événement social, politique et culturel que d’aucuns chercheront à minimiser car il rappelle par trop, en ces temps de crises et de mensonges éhontés, que depuis l’aube des temps, les prédateurs, qui aujourd’hui veulent mettre en coupe réglée la planète entière, ne cèdent du terrain que contraints et forcés.

Nuit d’hiver - Roman édité 2008 - réédité 2011

Au fil des essais et des romans (c’est son cinquième), l’oeuvre de Valère Staraselski prend corps et finesse, profondeur aussi. Ce toqué d’Aragon dresse le portrait d’un pianiste qui, lors d’un voyage à Prague, se souvient de son enfance. Placé chez sa tante dans les années 1960, Joseph Esperandieu doit supporter les hivers rudes de Seine-et-Oise, la méchanceté de Sournoise, la tyrannie de Willy, sa teigne de cousin. C’est l’histoire racontée, vivace comme une fantaisie de Schubert, d’un enfant mal-aimé sauvé par la musique.
L’Humanité - 23 octobre 2008 Luc Vigier