Valère Staraselski

L’Adieu aux rois, Paris janvier 1794
Impac - Yvon Huet
Novembre 2019

Pour mieux comprendre l’ambiance des années qui ont suivi 1789, rien de tel que ce roman historique rondement mené, relatant une page de la réalité cruelle d’une France assiégée en 1793. Les Prussiens sont à quelques heures de Paris, Lyon et Bordeaux sont en rébellion contre la Convention, et les Vendéens insurgés ont pris Angers et Saumur. En 1794, l’exhumation des couronnés inhumés à la basilique de Saint-Denis s’est faite dans ce climat de siège et de guerre civile.
"Un témoin, Ferdinand Gautier, organiste de la Basilique, royaliste et catholique fervent, relate jour par jour ces faits à l’avocat robespierriste, Marc Antoine Doudeauville."
Pour comprendre en quoi la Révolution française avait des points beaucoup plus communs qu’on ne le croit avec la révolution d’Octobre, 127 ans plus tard, bien sûr dans un contexte historique bien différent, la lecture de ce livre est indispensable. A l’instar de 14 juillet d’Eric Vuillard écrit trois ans plus tard, c’est un vrai mariage d’amour entre histoire et littérature. Autre intérêt, on redécouvre l’histoire de l’Ancien régime à partir d’un chemin pour le moins original, même s’il est morbide et truffé à souhait d’anecdotes qui peuvent alimenter un dictionnaire d’humour noir. Valère Staraselski a notamment écrit Sur les toits d’Innsbruck et Le Maître du jardin. Il a obtenu le prix Licra avec Le Parlement des cigognes.
Yvon Huet