Valère Staraselski

Jean de La Fontaine
Mis en saisons

Conférence à Château-Thierry -Samedi 12 juin 2021

Jean de La Fontaine, mis en saisons Par Valère Staraselski auteur de "Le maître du jardin, dans les pas de Jean de La Fontaine"
Le samedi 12 juin à 15 heures, Médiathèque Jean Macé
14, rue Jean de La Fontaine - Château- Thierry

A prononcer ce nom, Jean de La Fontaine, en France et pour partie à travers le monde, francophone ou non, se lève un univers à la fois enchanteur et réaliste.
Homme à l’esprit libre, auteur non conformiste, considéré comme mineur de son vivant, par Boileau notamment, rejeté, pire, ignoré par le tout puissant Roi-Soleil, le poète de Château-Thierry appartient aujourd’hui au patrimoine mondial des Lettres. Précieux sont les créateurs qui rendent l’impalpable des choses et la vérité des rapports humains en les transportant de la sorte du local au global comme l’on dit dans notre époque. En d’autres termes, en les rendant universelles.
Cependant, sa gloire posthume a, semble-t-il, multiplié les légendes qui occultent trop souvent et sa personnalité et la portée de son œuvre.
Dans sa dédicace au Dauphin - le fils du roi est alors âgé de sept ans - du premier livre de ses fables choisies mises en vers, il évoque « des puérilités » qui « servent d’enveloppes à des vérités importantes ».
Qu’est-ce qui de nos jours explique qu’on enseigne et qu’on lise encore « les vérités importantes » décrites par le fabuliste, né il y aura 400 ans le 8 juillet prochain ? Cette question est à la source du travail et de l’exposé que Valère Staraselski, par ailleurs spécialiste d’Aragon, consacrera à l’auteur de ces vers : « je songe à cette fable/ Dont le récit est menteur/ Et le sens est véritable… »
De son livre sur le célèbre champenois, L’Obs notait « Staraselski prouve que l’on peut, d’une plume enlevée, donner autant à savoir et à comprendre sur la vie de nos hommes illustres que dans de pesants manuels. L’auteur qui connaît son La Fontaine mieux que personne, raconte en quatre saisons la vie du fabuliste » quand Les Dernières Nouvelles d’Alsace indiquaient quant à elles : « Le lecteur chemine dans ce jardin du Grand Siècle français. Élégance et rudesse y alternent, dans une époque en puissants contrastes. Une sorte de carottage dont les éléments extraits, et remarquablement écrits par Staraselski, offrent au final un portrait assez juste de l’illustre Jean de la Fontaine. »*

*Retrouvez l’ensemble des articles de presse sur le site de l’auteur : www.valerestaraselski.net

Docteur ès lettres, Valère Staraselski est écrivain. Son dernier roman "Le Parlement des cigognes" a reçu le prix Littérature de la Licra.